Serie A: la Juventus a enregistré des pertes pour 113,7 millions au premier semestre en raison des mesures sanitaires liées au coronavirus

Photo News
Photo News

L’an passé, à la même époque, les pertes s’élevaient à 50,3 millions, a souligné le club turinois. Le Covid-19 a eu des conséquences «en particulier sur les recettes des matchs, les produits et les licences», explique la Juventus. Ainsi, le club a enregistré une baisse des recettes pour 64 millions et une diminution des «recettes provenant de la gestion des droits d’enregistrement des joueurs» pour 55 millions d’euros. Les effets «directement imputables à la pandémie sur les ventes de billets et les recettes provenant de la vente de produits, de licences et autres» s’élèvent à 39 millions d’euros.

Ces pertes ont été partiellement compensées par l’augmentation des droits télé et radio (27 millions d’euros) liée au nombre plus élevé de matchs de championnat joués au cours des six mois pris en compte. Au rayon des recettes, la Juventus peut compter sur «l’évolution positive, en considérant le contexte difficile» des recettes de sponsoring et de publicité «en légère augmentation» ainsi que sur l’augmentation des recettes du commerce électronique (+60 pour cent) qui a partiellement compensé «l’inévitable baisse des revenus en provenance des magasins physiques». En conséquence, le patrimoine net du groupe est désormais de 125,5 millions d’euros, par rapport au 239,2 millions au 30 juin 2020.

«Malgré le contexte général difficile, les administrateurs ont estimée qu’il y a pas d’incertitudes significatives quant à la continuité de l’exploitation», précise le communiqué de la ’Vieille Dame’.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous