Comité de concertation: la bulle extérieure devrait pouvoir s’agrandir

Les espaces publics ont fait le plein avec le retour du beau temps.
Les espaces publics ont fait le plein avec le retour du beau temps. - Belga

Il sera question de bulles au Comité de concertation de ce vendredi, qui devrait aboutir à de légers assouplissements. Il se confirme, après un Conseil des ministres restreint, qu’un consensus se dégage sur le nombre de personnes avec lesquelles il sera permis de se regrouper à l’extérieur. Il est actuellement fixé à quatre et pourrait passer à huit, le 1er ou le 15 mars.

Quant à la bulle intérieure, on sait que les experts estiment qu’il est dangereux de l’élargir, que les ministres de la Santé et le Premier ministre ne sont pas rassurés non plus, mais une forte pression s’exerce de la part des autres partenaires de la majorité.

Autre acquis probable : un peu d’air pour les étudiants, qui pourraient reprendre les cours en « présentiel » à 20 %. Dans le secondaire, les jeunes pourraient avoir droit à un jour d’excursion par mois. Enfin, dans l’enseignement différencié, le présentiel devrait redevenir la norme.

La question du couvre-feu sera aussi débattue en Comité de concertation, mais il se dit que certains ministres bloquent. Une piste de compromis pourrait consister à le faire passer à minuit en Wallonie et à Bruxelles, comme actuellement en Flandre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous