Accusé d’agressions sexuelles, l’ex-entraîneur de gymnastique Jog Geddert se suicide

John Geddert en 2012.
John Geddert en 2012. - AFP

L’entraîneur de l’équipe américaine de gymnastique championne olympique en 2012, John Geddert, s’est suicidé quelques heures après son inculpation jeudi pour « travail forcé » et agressions sexuelles sur des athlètes de son club du Michigan, a annoncé la procureure générale de cet Etat américain, Dana Nessel.

« Mes services ont été avertis que le corps de John Geddert avait été retrouvé cet après-midi après qu’il s’est donné la mort », a-t-elle déclaré sur Twitter, regrettant « la fin tragique d’une histoire tragique ».

Mme Nessel avait plus tôt dans la journée annoncé que l’ex-entraîneur, âgé de 63 ans, était poursuivi pour abus physiques, verbaux et sexuels sur une vingtaine de jeunes femmes qui s’entraînaient dans son club Twistars, près de Lansing.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous