La veuve d’un fondateur de Sharia4Belgium condamnée à cinq ans de prison

La veuve d’un fondateur de Sharia4Belgium condamnée à cinq ans de prison

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné Faiza H., veuve du fondateur de Sharia4Belgim Feisal Yamoun, à cinq ans de prison vendredi. La prévenue avait rejoint son époux en Syrie en 2013 et intégré les rangs du Conseil consultatif des moudjahidines, affilié à Al-Qaïda. Après la mort de son compagnon, elle s’était remariée avec un autre combattant, affilié à l’organisation Jabhat Al-Nusra, avec qui elle serait actuellement dans le nord-ouest de la Syrie.

Feisal Yamoun, alias Abu Faris, dispensait des lectures d’endoctrinement aux recrues de Sharia4Belgium. En Syrie, il se serait notamment occupé de la logistique et des contacts internationaux du Conseil des moudjahidines. Il serait mort en 2014, touché par un pylone électrique lors de combats à Alep.

Sa femme l’avait rejoint en avril 2013, après la naissance de leur troisième enfant. Elle était en contact avec Sharia4Belgium et avait retiré une grosse somme d’argent avant son départ. Sur place, elle ne se serait pas occupée que du ménage et des enfants, selon le parquet fédéral. Elle aurait aussi incité d’autres Belges à la rejoindre.

Toujours active

Après le décès de son époux, la prévenue s’est remariée avec Ibrahim Z., membre du Jabhat Al-Nusra - lié à Al-Qaïda à l’époque - et avec lequel elle a eu un quatrième enfant. Selon un rapport de la Sûreté de l’Etat, le couple se trouverait dans le nord-ouest de la Syrie, toujours actif au sein de l’organisation terroriste.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous