Accueil Économie Entreprises

Engie tourne la page du nucléaire en Belgique

Le groupe a inscrit une dépréciation de 2,9 milliards d’euros pour ses actifs nucléaires dans ses comptes. Il ne croit plus à une prolongation après 2025.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

On s’y attendait depuis le début de la semaine et des rumeurs dans la presse française, mais la nouvelle est officiellement tombée ce vendredi matin avec la présentation des résultats annuels du groupe : pour Engie, la page du nucléaire belge est bel et bien tournée. Pour acter la fin de l’histoire, l’énergéticien a inscrit une dépréciation de 2,9 milliards d’euros de ses actifs nucléaires –  les sept réacteurs des centrales de Doel et Tihange – dans ses comptes annuels 2020, qui du coup plongent dans le rouge (perte nette de 1,5 milliard d’euros contre un bénéfice de 1 milliard d’euros en 2019). « Suite à l’annonce du gouvernement belge au quatrième trimestre 2020, il a été décidé de stopper tous les travaux de préparation qui aurait permis une prolongation de 20 ans de deux unités au-delà de 2025, dans la mesure où il semble peu probable qu’une telle prolongation puisse avoir lieu compte tenu des contraintes techniques et régulatoires », a indiqué Catherine MacGregor, la patronne d’Engie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Philippe Pasman, samedi 27 février 2021, 8:46

    Bravo ecolo une fois de plus. Vous allez faire comment pour diminuer les émissions de co2 de 55% en 2030? Pendant ce temps la Nolet nous incite à l’incivilité. Quel parti de m...

  • Posté par Staquet Jean-Marie, vendredi 26 février 2021, 16:30

    Quand je vous le dis qu'il n'y a aucun avenir dans ce pays...

  • Posté par Steemans Philippe, vendredi 26 février 2021, 20:26

    Personne ne vous retient!

  • Posté par frederic henry, vendredi 26 février 2021, 15:30

    Fermer les centrales nucléaires ne me dérange pas, ce qui dérange c’est de passer à de l électricité qui émet du co2.... au final tout le monde va payer plus cher ...

  • Posté par Dejolier Bruno, vendredi 26 février 2021, 15:00

    Le nucleaire sort par la porte, mais finira par rentrer par la fenetre, quand on se rendra compte que le plan actuel est foireux si on veut diminuer les emissions de CO2. Voir a ce propos l'interview de JM Jancovici dans La Libre du weekend dernier (mes excuses au Soir...). Nucleaire de 4eme generation, Small Modular Reactors, tres safe et reutilisent les dechets nucleaires.

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs