Accueil

Anthropocène, l’ère de l’Humain

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

De plus en plus utilisé par les médias, le mot anthropocène est, à l’origine, un terme géologique. Succédant à l’holocène (âge interglaciaire depuis environ 11.000 ans), l’anthropocène signifie littéralement « l’âge de l’Homme », renvoyant à l’empreinte de plus en plus profonde que les activités humaines laissent dans les couches géologiques. En clair : l’Homme est devenu une force telle qu’il modifie la planète. Certains scientifiques estiment que l’anthropocène a débuté avec la révolution industrielle au XVIIIe siècle. La majorité date la transition vers 1950 avec les dépôts radioactifs issus des essais de bombes nucléaires. Aujourd’hui, le terme recouvre bien des effets humains sur la biosphère : l’accumulation de matériaux polluants (dégradation des sols, plastiques, particules de béton, aluminium, taux de nitrates, de phosphates, etc.), l’érosion de la biodiversité et bien sûr le changement climatique provoqué par les rejets massifs de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs