Accueil

Sortie du charbon

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Il n’y a pas que du nucléaire qu’Engie a fait son deuil. Le géant français s’est aussi engagé vendredi à sortir du charbon en Europe d’ici 2025 et dans le monde d’ici 2027. « Notre priorité pour ces actifs est de trouver des solutions de conversion, avec en tête que quand on les convertit, que ce soit avec des solutions gaz ou de biomasse raisonnée, l’impact carbone est positif », a indiqué Catherine MacGregor, la patronne d’Engie qui a pris ses fonctions en début d’année. Des actifs pourront aussi être fermés et dans certains cas spécifiques cédés, a-t-elle précisé. Il reste aujourd’hui à Engie 4 gigawatts (GW) d’actifs au charbon sur un portefeuille total de production d’électricité centralisée de 101 GW. Pour poursuivre sa mue, le groupe qui a déjà cédé l’an dernier sa participation de 29,9 % dans Suez à Veolia, souhaite encore faire sortir de son giron une partie de ses activités de services.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs