Pourquoi Bruxelles maintient son couvre-feu à 22h

A partir du 1er mars, le couvre-feu wallon sera aligné sur celui du fédéral, a annoncé vendredi le ministre-président régional, Elio Di Rupo (PS), à l’issue d’un comité de concertation qui a décidé de reporter ses décisions à la semaine prochaine en raison des incertitudes liées à l’évolution de l’épidémie.

Concrètement, le couvre-feu wallon débutera à minuit, et non plus à 22h, pour se terminer à 5h00. A Bruxelles, par contre, le début du couvre-feu reste maintenu à 22h00, a de son côté indiqué le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS).

Bruxelles est la seule Région du pays où le couvre-feu sera donc plus strict. Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, a justifié cette décision par la nécessité du maintien de l’ordre à la lumière des rassemblements des derniers jours observés dans la capitale à la faveur du beau temps. « A Bruxelles, le couvre-feu nous a bien aidés cette semaine », a-t-il assuré.

Les autres mesures qui y sont d’application, telles que le masque obligatoire, la fermeture des magasins à 20h00 et l’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique, seront elles aussi maintenues, a encore dit M. Vervoort.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous