Accueil Société

Le prix Maystadt: «Le décret Paysage renforce les inégalités et la précarité étudiante»

Léonore Lebouteiller, titulaire d’un master en sciences économiques à l’ULB, est la première à mener une étude sur les effets du décret Paysage. Alors que la précarité étudiante est grandissante, les résultats démontrent que le décret a rallongé la durée des études. Les étudiants de milieux socio-économiques défavorisés sont les premiers concernés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Présenter à l’Ares un travail de recherche intitulé Cadeau empoisonné ? Analyse de l’impact du décret Paysage sur le succès des étudiants à l’université, il fallait oser. Léonore Lebouteiller l’a fait. Titulaire d’un master en analyse économique de l’Université libre de Bruxelles, elle semblait pourtant loin du profil typique de la lauréate au prix Maystadt (catégorie Master). Avec ce prix, elle compte bien démontrer l’importance des statistiques dans la prise de décision et faire bouger les politiques sur la question du décret Paysage.

Pour quelles raisons s’être intéressée au sujet du décret Paysage ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Duruisseau Pascal, vendredi 26 février 2021, 19:26

    Nos politiques confondent toujours rendre plus accessible et rendre plus facile....

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs