Accueil Société

Coronavirus: dans les hôpitaux, la hausse brutale des entrées est une réalité

Pour les responsables hospitaliers, la pause du déconfinement était nécessaire face à une situation qui s’est dégradée brutalement.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

Les chiffres qui ont fait basculer les décisions du Codeco sont aussi surprenants que déroutants. Comme l’a annoncé le ministre fédéral de la Santé Franck Vandenbroucke, en 24h seulement, les hôpitaux du pays ont admis plus de 200 patients atteints du covid-19 (contre 142 la veille, le 25 février) tandis que les soins intensifs comptent désormais 400 personnes atteintes par le virus (368 le 25/02). Une hausse brutale, fulgurante que confirment les responsables hospitaliers même si la situation reste un peu différente d’une région à l’autre. Tous néanmoins passeront en phase 1B de gestion hospitalière qui permet de réserver 50 % des lits de soins intensifs aux patients atteints de covid sans pour autant réduire l’activité hospitalière classique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par Gil Vicente, samedi 27 février 2021, 20:53

    On devrait rationaliser tout le système de gouvernance du pays à tous les niveaux et consacrer les montagnes d'économies qui découleraient à augmenter/restaurer les structures de santé de notre Belgique.

  • Posté par Dejolier Bruno, samedi 27 février 2021, 13:19

    Quel est le role possible de la vague de froid d'il y a une semaine ?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, samedi 27 février 2021, 15:01

    Strictement aucun, à mon humble avis. Mais posez-vous plutôt la question pour la "vague de douceur" plus récente, inhabituelle en février, qui a poussé des troupeaux de "bovins et ovins" à venir brouter les pelouses des parcs bruxellois et liégeois, et à s'entasser dans les trains, puis à s'attrouper sur les plages de la côte. "Evénements" dont on risque de voir les conséquences dans une grosse semaine...

  • Posté par zay sergio, samedi 27 février 2021, 13:02

    De Croo, avec sa tête de chien battu, regarde les larmes aux yeux les experts pour demander leur secours. Maintenant qu'on a découvert que l'interdiction des voyages n'a servi à rien, il ne sait plus quoi faire, donc il se dérobe encore une fois de ses responsabilités. Et dans une semaine, rebelotte. Est-ce que la Belgique a déjà connu un tel gouvernement d'incapables ?

  • Posté par Moreau Alain, dimanche 28 février 2021, 16:05

    il ne se dérobe sûrement pas de ses responsabilités que du contraire il aurait été plus facile de laisser aller comme la pression du peuple (et des populistes) le pousse à le faire mais il garde le cap ! vous ne savez pas si l'interdiction des voyages n'a servi à rien ç'aurait pu être encore pire . ce sont tous ceux qui ne respectent pas les mesures qui sont à montrer du doigt (de loin...)

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs