Accueil Monde Union européenne

Sécurité et défense: l’UE promet de voler plus de ses propres ailes

Tout en coopérant « étroitement avec l’Otan », donc avec les Etats-Unis de Joe Biden, les Vingt-Sept s’engagent à agir davantage de manière autonome, pour « assumer une plus grande responsabilité ». « Le débat » fait son chemin…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

La « guerre » contre le coronavirus bat son plein. Contre les variants. Bientôt contre les mutations des variants. Mais les autres menaces sur la paix n’ont pas disparu pour autant. Les chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union européenne l’ont rappelé, qui ont consacré le deuxième jour de leur sommet par vidéoconférence, ce vendredi, à la sécurité et défense, après la session dédiée à la lutte contre le covid. Le rappel, au plus haut niveau, n’était pas inutile : il s’agissait de la première discussion du Conseil européen sur ce thème, vital également, depuis décembre 2018, a souligné le chef de la diplomatie de l’UE Josep Borrell. Brexit, Trump, climat et… pandémie ont phagocyté l’attention des « chefs » au cours des derniers mois…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Patrick Yamedjeu, samedi 27 février 2021, 21:31

    On entend ce même discours depuis 10/20 ans. Si on veut être plus autonome, on commence par acheter Européen en priorité. On n'achète pas les F35 et autres matériels US.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs