Accueil Monde Proche-Orient

Meurtre de Jamal Khashoggi: l’Arabie saoudite «rejette totalement» l’accusation américaine

Les Etats-Unis ont publiquement accusé vendredi le puissant prince héritier d’Arabie saoudite d’avoir «validé» l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Une accusation que dément Riyad.

Temps de lecture: 2 min

L’Arabie saoudite a «totalement rejeté» vendredi le rapport des services de renseignement américains qui ont accusé le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane d’avoir «validé» l’assassinat du journaliste et critique saoudien Jamal Khashoggi en 2018.

«Le gouvernement d’Arabie saoudite rejette totalement les conclusions fausses et préjudiciables contenues dans le rapport concernant la direction du royaume et ne peut les accepter en aucun cas (...)», a affirmé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

«Le prince héritier d’Arabie saoudite a validé une opération à Istanbul, en Turquie, pour capturer ou tuer le journaliste Jamal Khashoggi», ont écrit les services de renseignement américains dans un rapport déclassifié à la demande du président Joe Biden alors que son prédécesseur Donald Trump l’avait gardé secret.

«Le prince héritier considérait Khashoggi comme une menace pour le royaume et plus largement soutenait le recours à des mesures violentes si nécessaire pour le faire taire», ont-ils ajouté.

« Conclusions et informations erronées»

Le rapport américain «contient des conclusions et des informations erronées», a ajouté le ministère saoudien.

«Il est vraiment malheureux que ce rapport, avec ces conclusions injustifiées et fausses, soit publié alors que le royaume a dénoncé clairement ce crime odieux et que ses dirigeants ont pris les mesures nécessaires pour s’assurer qu’un tel drame ne se reproduise jamais», a-t-il poursuivi.

«De même, le royaume rejette toute décision qui porte atteinte à sa direction, sa souveraineté et à l’indépendance de son système judiciaire», selon le communiqué.

Le ministère a dans le même temps réaffirmé que «le partenariat entre l’Arabie saoudite et les Etats-Unis est solide et fort, et est fondé depuis des décennies sur le respect mutuel». «Nous espérons que ce partenariat continuera sur cette même base.»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, samedi 27 février 2021, 21:23

    On atteint ici le paroxysme de l'hypocrisie. On n'a pas attendu Joe Biden pour connaitre qui était le commanditaire de cet assassinat. Les Turques l'avaient déjà dit à l'époque. Joe Biden allume son contre-feu pour faire oublier ce qu'il avait dit durant sa campagne: 'Faire de l'Arabie Saoudite un Etat paria'. Non seulement ce ne sera pas le cas, mais en plus les USA continueront de vendre des armes à cette monarchie passéiste. On ne tue pas la poule aux œufs d'or. Un pays qui fait vivre le complexe militaro-industriel US en achetant sur catalogue.

  • Posté par Poullet Albert, samedi 27 février 2021, 16:29

    Etat voyou sans responsabilité, ni honneur !

  • Posté par Spilman Marie-Anne , samedi 27 février 2021, 8:38

    "le royaume a dénoncé clairement ce crime odieux et que ses dirigeants ont pris les mesures nécessaires pour s’assurer qu’un tel drame ne se reproduise jamais." Lorsque l'on prend des mesures pour que cela ne se reproduise plus jamais, ne reconnait-on pas implicitement sa responsabilité? Constant Depièreux

  • Posté par Martin Roland, samedi 27 février 2021, 8:18

    Pourquoi "old Jo" remue la m... plusieurs années plus tard ? Personne n'était dupe quant au commanditaire royal de cet assassinat !

  • Posté par Istasse Bernard, vendredi 26 février 2021, 23:26

    Khashoggi avait une chronique de temps à autre dans le Washington Post où il était un collaborateur plus qu'occasionnel. Ce qui l'a tué (par espionnage de l'ambassade saoudienne en Turquie par les turcs: bizzzzarre !) c'est l'antagonisme foncier , financier et fiscal entre Bezos , propriétaire du WP - mais milliardaire et PAS président - et Trump - milliardaire ET président-.

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs