Accueil

Prix Doctorat: l’auto-observation pour améliorer la pratique enseignante

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Institutrice de formation, Marie Bocquillon fait partie des mieux placée pour évoquer la formation initiale des enseignants. « Je me suis toujours demandée quelles pratiques devaient être mises en place pour faire réussir le plus grand nombre d’élèves. » Force est de constater que la Belgique francophone est à la traîne comparativement aux autres pays de l’OCDE et communautés belges. Des études attestent d’un grand écart de performance entre les élèves issus d’un milieu socio-économique favorisé et défavorisé. Par ailleurs, environ 35 % des enseignants de Belgique francophones quittent la profession dans les cinq premières années.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs