Accueil Société

La vaccination contre le coronavirus recommandée aux femmes enceintes

La maladie augmente le risque d’accouchement prématuré et de décès chez les mamans. La vaccination des mères protège également les bébés.

Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

Pour le docteur Frédéric Debiève, chef du service d’obstétrique aux cliniques universitaires Saint-Luc, cela ne fait aucun doute : les femmes enceintes doivent se faire vacciner contre le Covid-19 et devraient même intégrer les groupes prioritaires à la vaccination. S’appuyant sur les dernières données scientifiques, notamment des études portant sur 4.000 femmes enceintes atteintes du Covid en Angleterre et aux USA, le gynécologue explique que ces patientes ont 60 % de risques supplémentaires d’accoucher prématurément tandis qu’elles encourent également plus de risques pour leur vie. « La grossesse augmente la possibilité d’être prise en charge aux soins intensifs pour un Sars-CoV-2, poursuit le médecin. En raison de la physiologie d’une femme enceinte, la ventilation mécanique et invasive est souvent nécessaire. On voit également plus de prises en charge sous ECMO (oxygénation par membrane extracorporelle) et in fine, des accouchements par césarienne. »

Les trois vaccins sont bons

Pour le gynécologue mais également pour le Conseil supérieur de la Santé (CSS) qui vient de livrer de nouvelles recommandations en la matière, la vaccination des femmes enceintes représente donc beaucoup de plus de bénéfices que de risques. Celles-ci peuvent donc se voir administrer les trois vaccins disponibles en Belgique : l’Astrazeneca, le Pfizer et le Moderna. « Il n’y a aucun risque connu ou enregistré suite à la vaccination des femmes enceintes dont un certain nombre ont déjà été protégées à travers le monde, poursuit le docteur Debiève. La vaccination entraîne quelques effets secondaires connus comme malaise et fièvre mais ils se résolvent rapidement et spontanément avec du repos voire un peu de paracétamol. On sait que les syndromes inflammatoires peuvent provoquer quelques contractions mais cela n’entraîne pas d’accouchements prématurés. »

Outre tous les risques que la vaccination permet d’éviter à la maman, les dernières études montrent également un bénéfice pour l’enfant à naître puisque les anticorps produits par le vaccin sont transmis à l’enfant durant la grossesse et l’allaitement, et permettent donc de protéger le nouveau-né. « En évitant un accouchement prématuré, on protège également la santé de l’enfant », ajoute le gynécologue qui a également tenu à tordre le cou à des rumeurs qui circulent autour du vaccin et de la fertilité. « Le vaccin ne rend pas stérile, explique le médecin. Cette fake news est née du fait que la protéine Spike du Sars-Cov-2 partage des acides aminés avec la Synsytine 1, une protéine qui intervient dans la formation du placenta. En incitant le corps à se défendre contre la protéine Spike, le vaccin produirait une réaction auto-immune contre la Synsytine 1 ce qui est complètement faux puisque si l’on suit cette logique, une fois que l’on aurait eu le Covid et donc développé des anticorps contre lui, on deviendrait stérile, or ce n’est pas le cas. »

La vaccination est donc désormais recommandée pour les femmes enceintes, il faudra voir maintenant comment les intégrer aux groupes prioritaires mais pour le docteur Debiève, certaines d’entre elles en font déjà partie notamment celles présentant déjà des facteurs de comorbidités comme le diabète ou l’obésité.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Am Zis, dimanche 28 février 2021, 10:53

    « Les dernières données scientifiques » montrent plus de bénéfices que des risques ?! Mais vous êtes dingues ?! On parle de risques à court terme, bien sûr, comme une petite fièvre et des courbatures !! Mais comment peut-on garantir qu’il n’y aura des effets secondaires délétères sur le moyen et longue terme pour la femme et, spécialement, pour le BÉBÉ ?? Ces « recommandations » sont absolument criminelles !! Et Le Soir se fait complice à colporter de telles imbécilités qui peuvent avoir des conséquences néfastes pour la société belge entière !! Honte !!

  • Posté par Naeije Robert, dimanche 28 février 2021, 17:22

    Vous pourriez former un club antivax avec Peeters et Vigneron, en vous réunissant dans des locaux non éclairés bien entendu, ou des cavernes sans bougies - mais: connectés

  • Posté par RC Peeters, samedi 27 février 2021, 19:31

    Pourquoi vacciner les femmes enceintes, elles ne sont pas à risques sauf celles qui ont plus de 75 ans. Décès par ou avec le Covid-19 de la population active -65 ans 1329 décès 0 décès en dessous de 25 ans (Chiffres Sciensano) https://epistat.wiv-isp.be/covid/covid-19.html Selon la NASA les chances que la terre soit frappé par un astéroïde est de 0.042 %. Les chances de mourir de la COVID 19 sont de 0.026 % et de 0,01% de la population active en belgique. Pour certains 3% de la population Belge c'est 342942.18 personnes

  • Posté par massacry olivier, samedi 27 février 2021, 23:14

    Et inlassablement le croisé Pe(e)ters continua la propagande de sa mauvaise foi, ne vous y méprenez pas, sa vision du monde est celle d'un petit comptable pour qui seul l'actif compte, le passif, les vieux, doit être liquidé. Mais vous dit-il que dans ce cas, le solde, la société, se retrouve déséquilibré? Non. Vous dit-il que les non actifs représentent 47% de notre société, les passifs, les vieux, plus de 17% ? Non. Vous dit-il que 3% des contaminés meurt du virus ,malgré les mesures prises? Non. Vous informe-t-il des malades? Non surtout pas! Vous dit-il qu'un tiers des hospitalisés sont des "actifs"? Encore moins! Décidément, non seulement le croisé Pe(e)ters est un piètre comptable, mais c'est aussi un pitre de l'information, si pas pire. Vous dit-il que ces sources sont souvent proches des manigances et conspirations chère à l'extrème droite? ...

  • Posté par Vigneron Anne, samedi 27 février 2021, 19:07

    les premiers vaccinés constituent effectivement la phase 3. Tous cobayes et maintenant les femmes enceintes. Bonjour les nouvelles maladies auto-immunes, les handicaps et... on ne sait rien de tout ceci alors dans le doute il vaut mieux s'abstenir. D'abord, ne pas nuire. Nous ne sommes pas des rats quoique pour Big Pharma, du moment que cela rapporte

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko