Accueil Culture Scènes

Danse: une nouvelle vitrine à l’automne?

La mise sous cloche de l’art chorégraphique a provoqué une réflexion sur la médiation et la diffusion de la danse en Wallonie et à Bruxelles. Quelques signaux positifs sont visibles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Quelque chose serait-il en train de bouger dans le secteur de la danse ? Malgré la très grande qualité des créations de Belgique francophone, le secteur manque de diffusion (surtout en Wallonie), manque globalement de visibilité et, comme le remarque la directrice de Charleroi Danse Annie Bozzini, le public et les programmateurs ont besoin qu’on leur « dédramatise » la danse. Faute de médiation, la danse n’est pas comprise et continue à faire peur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs