Hausse du nombre d'indépendants complémentaires dans le secteur de la construction

Les entreprises actives dans le secteur de la construction ont également occupé plus de travailleurs en 2020 qu'en 2019. Leur personnel a augmenté de 1,5%. Cela place la construction en 5e position des secteurs avec la plus forte croissance en matière d'occupation en 2020, explique Acerta qui s'appuie pour son enquête sur le nombre de contrats de travail à durée déterminée et indéterminée signés dans 27.000 entreprises.

Les quatre secteurs ayant enregistré la plus forte croissance en 2020 en matière de personnel occupé sont l'IT (information/communication), l'agriculture/horticulture, les professions libérales et le transport/stockage.

"En 2020, le secteur de la construction a ressenti les effets de la pandémie, mais dans une moindre mesure. Les entreprises de construction n'ont dû fermer que pendant le premier confinement. Le fait que ce secteur ait pu tourner en grande partie 'normalement' a encouragé de nombreuses personnes à démarrer une activité indépendante. Nombreux sont ceux qui ont préféré commencer en activité complémentaire, au vu de la situation économique incertaine. (...) Le fait que les Belges ont passé la majeure partie du temps chez eux l'année dernière a aussi joué un rôle important. Beaucoup d'entre eux se sont mis à construire, rénover ou bricoler, ce qui a permis aux entrepreneurs du secteur de la construction de remplir leur agenda", commente Nadine Morren, directrice Service à la clientèle chez Acerta.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous