Rudi Vervoort: «Aujourd’hui, à Bruxelles, un couvre-feu à 22h, ça a du sens»

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervvort (PS).
Le ministre-président bruxellois Rudi Vervvort (PS). - Photo News

Rudi Vervoort était l’invité de la matinale de La Première sur la RTBF. Le ministre-président bruxellois a commenté le Comité de concertation écourté de vendredi, le couvre-feu différent à Bruxelles ainsi que la campagne de vaccination.

Pour rappel, lors du Comité de concertation de vendredi, les différents gouvernements du pays ont décidé de ne pas assouplir les mesures en vigueur vu la situation épidémiologique des derniers jours. A une exception près toutefois : le couvre-feu en Wallonie sera aligné sur ce que prévoit l’arrêté ministériel, c’est-à-dire qu’il s’appliquera de 24h à 5h dès ce lundi 1er mars. A Bruxelles, il restera en revanche d’application de manière inchangée, c’est-à-dire de 22h à 6h.

Rudi Vervoort est revenu sur cette décision concernant le maintien de cette tranche horaire du couvre-feu Bruxelles. « Les conditions n’étaient pas réunies en, tout cas à Bruxelles », a-t-il expliqué. Le ministre-président bruxellois justifie cette différence avec la Wallonie et la Flandre de façon assez simple : « Dans la campagne, c’est autre chose. Aujourd’hui, à Bruxelles, un couvre-feu à 22h, ça a du sens. »

Un besoin de liberté pour la population

Le Socialiste bruxellois a également commenté le fait que les parcs, notamment bruxellois, aient été pris d’assaut ces derniers jours avec le retour du beau temps. « Ça correspond à un besoin de la population », a-t-il commenté. Pour rappel, dimanche la police est intervenue vers 19h00, dans le Bois de la Cambre à Bruxelles. Un groupe de jeunes, entre 100 et 200 personnes selon la police, refusait de quitter les lieux. « Liberté, liberté ! », scandait la foule.

Mais Rudi Vervoort a souhaité rappeler que les chiffres continuaient d’augmenter. En effet, entre le 22 et le 28 février, il y a eu en moyenne 149,7 admissions à l’hôpital par jour, soit une augmentation de 25 % par rapport à la période de référence précédente. Au total, 1.898 personnes sont hospitalisées en raison du Covid-19, dont 408 patients (+3 %) traités en soins intensifs, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour lundi matin. Le taux de positivité atteint désormais 6,8 %.

Enfin, M. Vervoort a abordé la campagne de vaccination qui patine en Belgique. Seules 493.548 personnes ont reçu une première injection de vaccin, ce qui équivaut à 5,4 % de la population totale. Une deuxième dose a été administrée à 306.482 personnes, soit 3,3 % de la population. Le ministre-président bruxellois a tout de même souhaité souligner que la campagne de vaccination dans les maisons de repos bruxelloises était terminée. Cependant, il a admis qu’un « reset » de la stratégie de vaccination était nécessaire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous