Batibouw: les problèmes techniques sont résolus

Batibouw: les problèmes techniques sont résolus

Le salon Batibouw virtuel a été lancé lundi, à 10h00, après avoir été reporté ce week-end en raison de problèmes techniques. « Nous ne rencontrons plus de problèmes, nous avons effectué des aménagements à la plateforme et augmenté la capacité », a souligné Frédéric François, organisateur de l’événement.

Coronavirus oblige, l’édition 2021 de Batibouw est uniquement virtuelle. Elle se déroule jusqu’au 7 mars prochain. « C’est la date prévue mais nous verrons avec les exposants si l’on peut prolonger l’édition d’un jour ou deux », a expliqué M. François.

L’année dernière, la version classique du salon avait pu se tenir in extremis avant l’entrée en vigueur de mesures de restriction pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont donc développé une plateforme en ligne reprenant l’ensemble des informations des exposants et permettant notamment la prise de rendez-vous virtuels. Dans un premier temps, les visiteurs doivent se créer un profil, expliquer leur projet et leurs besoins via un « chatbot » (conversation instantanée avec un logiciel) à l’aide de mots-clés.

En fonction de ces informations, des produits, des solutions ainsi que des marques seront suggérés et les visiteurs pourront directement interagir avec les exposants par vidéoconférence ou messages. Des photos et vidéos des produits seront également proposées.

Les interactions entre exposants et visiteurs seront possibles durant toute la durée du salon et les informations des professionnels resteront disponibles sur la plateforme en ligne jusqu’à la fin du mois de mars.

Pour cette édition virtuelle, les organisateurs de Batibouw espèrent attirer quelque 150.000 visiteurs venus découvrir les services des près de 200 exposants inscrits.

Batibouw se déroulera donc du lundi 1er mars au dimanche 7 mars de 10h00 à 19h00. Une nocturne est également programmée le jeudi 4 mars jusqu’à 21h00.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Les producteurs ne réservent plus uniquement ce conditionnement aux vins bas de gamme.

    Par Pauline Martial

    Mon assiette

    Les vins en cubi prennent du galon

  • Chez bpost, on conseille de bien se renseigner sur le site au moment de l’achat.

    Par Cécile Danjou

    Consommation

    Brexit: cacophonie autour des colis venant du Royaume-Uni

  • L’hypothèse d’une utilisation de l’oxyde d’éthylène pour désinfecter les graines de sésame indien d’éventuelles salmonelles fait son chemin en Europe.

    Le sésame indien sous haute surveillance

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous