Accueil Société Régions Bruxelles

Attentats de Bruxelles: le bâtonnier enquête sur deux avocats

Le bâtonnier de l’ordre francophone n’a pas apprécié les propos de deux avocats.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Le bâtonnier de l’ordre français des avocats du barreau de Bruxelles, Stéphane Boonen, a annoncé qu’à travers l’ouverture d’une enquête disciplinaire suite aux propos tenus par Me Lurquin et Me Courtois, il vérifiait le respect des règles déontologiques. Ces deux avocats représentent des individus inculpés pour des faits de terrorisme.

Me Lurquin était jusqu’ici l’avocat d’Osama Krayem, suspecté d’être le complice du kamikaze de Maelbeek et inculpé dans le cadre des attentats de Paris. Mais il a été débarqué par l’avocate principale du suspect, Me Stuyck, après s’être exprimé sur le cas de son client à la sortie de la chambre du Conseil, jeudi, visiblement sans son accord.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Fernand Stenuit, dimanche 17 avril 2016, 16:18

    eh oui, en Belgique un procureur est tabou(pas un juge, dont on peut critiquer le jugement) Quand au fond de l'affaire, il est bien obscur . c'est comme une partie de vogelpick .

  • Posté par Joseph Segers, vendredi 15 avril 2016, 21:42

    je trouve que les peines pour terrorismes et une déclaration de guerre a des Pays qui les ont accueillis doivent être plus sévèrement punis et surtout la d'échéance de nationalité, abolir les doubles nationalisées !nous sommes Belges et fiers de l'ètre

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs