Vers un point de contact unique pour plus de diversité en entreprise

Les organisations patronales œuvrent à accroître la diversité dans les entreprises depuis plusieurs années. En 2017, elles avaient élaboré un plan d'action à ce sujet et fin 2019, elles ont signé un accord de coopération avec Unia (l'ex-Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme).

"De très nombreux secteurs et entreprises misent déjà pleinement sur la diversité. Pour d'autres, en revanche, c'est moins évident. Ils ont besoin d'être encadrés pour créer un lieu de travail diversifié", soulignent dans un communique la FEB, Unizo, UCM, Boerenbond, Unisoc, Voka, UWE et Beci.

C'est pour cette raison que les organisations patronales souhaitent mettre en place un point de contact unique, avec l'aide du gouvernement fédéral. "À ce jour, les entreprises n'ont en effet pas d'instance à qui s'adresser pour obtenir des conseils en toute confidentialité. Ce point de contact aura, entre autres, pour mission de développer un site web 'diversité' commun, de garantir la continuité des actions de sensibilisation des entreprises, d'offrir un soutien aux entreprises (notamment via la consultance et des FAQ), de continuer à développer des outils destinés aux entreprises ou à diffuser les mesures existantes (quick scan, codes de conduite, clauses de non-discrimination, offres de formation...)", expliquent encore la FEB, Unizo, UCM, Boerenbond, Unisoc, Voka, UWE et Beci.

Grâce à ces actions, les organisations patronales espèrent exploiter davantage tous les talents sur le marché du travail, supprimer les inadéquations sur le marché du travail et contribuer à une augmentation du taux d'emploi jusque 80%.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous