Coronavirus: le surplus de doses peut être administré aux enseignants de maternelle en Flandre

Coronavirus: le surplus de doses peut être administré aux enseignants de maternelle en Flandre

Les ministres flamands de l’Enseignement Ben Weyts (N-VA) et du Bien-être Wouter Beke (CD&V) ont appelé lundi les centres de vaccination du nord du pays à penser aux enseignants de maternelle et à ceux qui travaillent dans l’accueil d’enfants, en cas de surplus de vaccins. « Ces groupes peuvent aussi être contactés, s’il y a un surplus ».

De nombreuses personnes qui devraient se faire vacciner contre le coronavirus ne se présentent pas au centre de vaccination le jour voulu, ce qui crée des surplus de produit au quotidien. « Dans une telle situation, on peut entre autres s’adresser aux enseignants de maternelle, ce sont des personnes rapidement accessibles qui occupent une fonction cruciale dans notre société », commente lundi Ben Weyts.

« Les accompagnateurs de l’accueil d’enfants et de l’accueil extra-scolaire ont aussi été un soutien important ces derniers mois », et il serait logique de se tourner vers eux s’il reste des doses à administrer, estiment les ministres.

Les centres de vaccination de Flandre ont reçu lundi une liste de personnel de soins qui peuvent être contactés en priorité.

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous