Accueil

Affaire Olivier Duhamel, l’engrenage fatal

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 4 min

Olivier Duhamel a fait exploser sa famille. Accusé d’inceste sur son beau-fils, il se terre. À l’époque des faits, seule Marie-France Pisier était ouvertement révoltée.

On ne l’entend pas depuis la parution de « La Familia grande », récit effrayant longtemps ravalé comme une douleur par sa belle-fille Camille Kouchner. Le politologue Olivier Duhamel y est accusé d’inceste, un secret connu des proches et des amis, la gauche luxure professant qu’il est interdit d’interdire. Le livre est un gros succès de librairie. Il a descellé un tabou. Un nouveau hashtag fleurit comme une peine aggravée : #MeTooInceste. Des milliers de témoignages issus de tous les milieux avec un dénominateur commun : l’enfance violée. Dans la foulée, Coline Berry accuse son père, qui nie tout en bloc. L’affaire Duhamel a donné le signal d’un double départ : de hautes personnalités ne sont plus à l’abri ; leurs victimes leur réclament des comptes et médiatisent leur histoire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs