Accueil

Un seul précédent: Jacques Chirac

L’ancien président français, décédé en septembre 2019, avait été condamné à deux ans de prison avec sursis pour des emplois fictifs à la Mairie de Paris en 2011.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Si Sarkozy est le premier ancien président français de la Ve République à être condamné à une peine de prison ferme, il n’est pas le premier rattapé par la justice. Il y a un peu moins de dix ans, en décembre 2011, Jacques Chirac (décédé en 2019) était entré dans l’histoire au titre de « premier ex-Chef d’Etat » condamné depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Pour le fameux dossier des emplois fictifs à la Mairie de Paris, il avait écopé d’une peine de deux ans de prison avec sursis pour détournement de fonds publics, abus de confiance et prise illégale d’intérêt. Le parquet avait requis la relaxe de l’ancien président et des neuf coprévenus. Chirac n’avait pas fait appel.

« Emplois fictifs »

Au départ, Jacques Chirac était poursuivi pour deux affaires d’emplois fictifs, distinctes à l’origine mais rassemblées dans un seul et même jugement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs