Accueil Sports Football Football belge Standard

Marc Van Ranst tacle le bourgmestre de Liège après le rassemblement de nombreux supporters du Standard en marge du Clasico

Ce dimanche, de nombreux supporters liégeois se sont rassemblés aux abords de Sclessin, lors de l’arrivée des joueurs.

Temps de lecture: 2 min

Le Clasico de ce dimanche a fait couler beaucoup d’encore… et ce n’est sans doute pas fini. Alors que les rencontres se déroulent à huis clos en raison de la crise du coronavirus, de nombreux supporters étaient présents autour du stade pour accueillir les joueurs liégeois quelques instants avant la rencontre face à Anderlecht.

Des images qui n’ont pas manqué de faire le tour de la toile. D’ailleurs, Marc Van Ranst, l’un des épidémiologistes qui suit l’évolution du virus en Belgique, en a profité pour donner son avis sur cette situation. « Vous vous demandez où est le bourgmestre (NDLR : Willy Demeyer), en tant que chef de la police. Lors d’un match au sommet, vous savez que de telles scènes sont possibles. Il faut s’y préparer. Surtout à un moment où il y a beaucoup de cas supplémentaires à Liège », a indiqué Van Ranst dans les colonnes du quotidien Het Laatste Nieuws.

Avant de poursuivre sur le comportement des personnes présentes ce dimanche. « Vous voyez que les trois quarts des supporters respectent les règles de distanciation. Mais pour la perception, ce n’est pas bon. Les gens ne sont pas autorisés à voir leurs grands-parents, mais les étudiants et les supporters ont exactement le droit de voir beaucoup plus de monde. Ce n’est pas une bonne chose. Tout cela démontre que jouer au football dans un stade comble n’est vraiment pas une bonne idée pour le moment. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb