Accueil Opinions

Malgré les résistances, l’écriture inclusive progresse-t-elle dans les usages?

En France, des députés voudraient l’interdire dans les documents administratifs. Une initiative qui témoigne d’une utilisation croissante vraisemblablement

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

Dans quelques semaines, les députés français pourraient débattre d’une proposition de loi visant à interdire l’écriture inclusive dans les documents administratifs. Une soixantaine d’entre eux soutiennent le texte déposé la semaine dernière. Son principal promoteur – l’élu de la République en marche (LREM) François Jolivet – espère même que, d’ici à une éventuelle avancée législative sur le sujet, l’exécutif suspende l’usage de cette graphie particulière dans les administrations.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Lambin Jacques, mercredi 3 mars 2021, 11:18

    À l'école primaire, j'ai appris que les noms ont un genre... grammatical. Est-ce donc difficile à comprendre ? Cette notion n'est-elle plus enseignée actuellement ?

  • Posté par Steemans Philippe, mardi 2 mars 2021, 19:18

    Lisez à voix haute un texte inclusif et vous comprendrez tout de suite

  • Posté par De Kezel Raoul, mardi 2 mars 2021, 18:53

    >Que soleil soit masculin n’est pas neutre. C’est lié notamment à l’image de virilité qui a pu être associée. » En allemand (par ailleurs cité comme en avance dans l'écriture inclusive) Die Sonne est féminin. Faut-il en conclure quelque chose sur la virilité des Allemands ou la structure de leur écriture (in-)inclusive ou l'inégalité dégradante de traitement envers les hommes allemands ? Enfin, bon, l'article fait penser à autre chose qu'au Covid, merci ! :)

  • Posté par Petre Eric, mardi 2 mars 2021, 17:56

    C'est bien simple, au premier point qui n'a rien à faire là et me brûle les yeux j'arrête la lecture du texte, peu importe la qualité du fond, ce serait écrit en caractères chinois que ça me ferait le même effet.

  • Posté par Chabart Vincent, mardi 2 mars 2021, 17:45

    L'écriture inclusive est une vaste couillonnade bien typique de notre époque où le superficiel l'emporte sur l'essentiel. Elle rend surtout les choses plus difficiles encore pour les gens ayant déjà des difficultés de lecture. Et, personnellement, même si je n'ai aucune difficulté à ce niveau, un texte en écriture inclusive, je zappe. Alors que je n'aurai aucun problème à lire un texte écrit au féminin.

Plus de commentaires

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs