Drapeaux mauves dans le vestiaire: la direction du Standard a envoyé un courrier officiel à Anderlecht

Capture d’écran
Capture d’écran

L’image était très mal passée auprès de plusieurs fans liégeois, qui avaient considéré qu’il s’agissait d’un acte de provocation. Qui ne peut avoir été commis que par des personnes entourant le noyau anderlechtois, puisque le protocole sanitaire de la Pro League prévoit que seules les personnes testées ont le droit de fréquenter la zone des vestiaires : les joueurs, le staff, la logistique, l’équipe de communication et la direction.

Si le Standard a rapidement fait enlever ces bannières, le mal était fait. Des photos et des vidéos avaient déjà été réalisées, se sont répandues comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux et ont été très mal accueillies par les supporters liégeois aux abords du stade. Ce qui explique pourquoi Vincent Kompany est venu discuter avec les Ultras du Standard quand ceux-ci ont empêché, après la rencontre, le départ du car des joueurs du Sporting, reconnaissant, à en croire certains d’entre eux, qu’il s’agissait là d’une initiative un peu stupide.

Contexte sanitaire

Le Standard n’a pas non plus échappé aux critiques de certains de ses fans, incrédules face au manque de réaction de leur club. Sans savoir que seules les équipes et leur entourage ont accès au couloir menant aux vestiaires et qu’il était difficile d’imaginer que certains, parmi la délégation bruxelloise, allaient s’abaisser à cela. Mais aussi que contexte sanitaire oblige, les équipes empruntent des entrées différentes pour se rendre au vestiaire et que les drapeaux mauves, exposés dans le fond du couloir, étaient difficiles à voir.

En attendant, la direction du Standard n’a pas apprécié la démarche, l’assimilant à une opération destinée à allumer inutilement la mèche, et a fait parvenir un courrier officiel au club bruxellois, pour faire part de son incompréhension.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10916747-074

    Par Vincent Miller et Young Kruyts

    Division 1A

    Le stade Marien (Union) et le Pairay (Seraing) retrouvent enfin la D1

  • @News

    Par Rocco Minelli

    Espagne

    Pintus, un électrochoc pour Eden Hazard au Real Madrid

  • Verschaeren, premier buteur mauve de la saison. @Belga

    Par Xavier Thirion

    Anderlecht

    Anderlecht refuse de céder à la panique

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous