Accueil Monde États-Unis

Deux complices présumés de Carlos Ghosn remis aux autorités japonaises pour être extradés

Un ancien membre des forces spéciales et son fils ont été remis aux autorités japonaises. Il auraient aidé Carlos Ghosn à s’enfuir du Japon.

Temps de lecture: 2 min

Deux Américains accusés d’avoir aidé l’ancien patron de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, à s’enfuir de Tokyo vers le Liban dans des conditions rocambolesques en décembre 2019 ont été remis aux autorités japonaises pour être extradés, a indiqué lundi leur avocat.

Michael Taylor, un ancien membre des forces spéciales américaines reconverti dans la sécurité privée, et son fils Peter Taylor ont été remis à des responsables japonais, a affirmé Paul Kelly, en parlant d’« un triste jour pour la famille et pour tous ceux qui croient que les vétérans méritent d’être mieux traités par leur propre pays ».

Le Japon accuse Michael et Peter Taylor, ainsi que le Libanais George-Antoine Zayek, d’avoir aidé Carlos Ghosn à échapper à la justice en fuyant le pays le 29 décembre 2019.

Peter Taylor avait été arrêté à Boston alors qu’il essayait de fuir les Etats-Unis pour le Liban, où l’ancien patron de Renault-Nissan s’est réfugié et où il n’existe pas de traité d’extradition avec le Japon.

Lui et son père Michael sont ensuite restés détenus car considérés comme présentant un « grand risque de fuite ».

La Cour suprême américaine avait levé le 13 février le dernier obstacle à leur extradition.

D’après les documents judiciaires américains, les trois hommes auraient aidé Carlos Ghosn à se dissimuler dans une grande caisse noire, semblable à un caisson d’instrument de musique, qu’ils auraient ensuite embarquée à bord d’un jet privé, le contrôle des bagages n’étant à l’époque pas obligatoire pour ce type d’appareil.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, mardi 2 mars 2021, 19:55

    Un des très nombreux épouvantables ratages du clown orange. Il aurait pu lorsqu'il était président éviter que 2 ressortissants américains soient extradés vers le Japon. C'est trop tard pour Biden qui ne peut que prévenir que cela se reproduise à l'avenir (et qui y travaille déjà). Quoi qu'ils aient fait, que Dieu viennent en aide aux Taylor. Ils vont connaître l'épouvante dans les prisons japonaises et un procès uniquement à charge. Vous ne le souhaitez même pas à votre pire ennemi.

  • Posté par Wolf Charles, mardi 2 mars 2021, 15:20

    Les USA extradent leurs ressortissants pour des faits « éventuellement » commis à l’étranger ??? Étonnant ça.. voir même incroyable. Ils sont innocents jusqu’au jugement qui dit l’inverse.

  • Posté par Tielemans Roger, mardi 2 mars 2021, 11:55

    comment est-ce possible : qu'un ancien président, menacè de prison, puisse un jour être réélu en 2024.? où est la moralité la dedans (pour autant qu'il y en ait une);

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 2 mars 2021, 14:34

    ?

  • Posté par Lambert Guy, mardi 2 mars 2021, 10:44

    ...et pendant ce temps, Mr Ghosn est libre.

Aussi en USA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs