Coronavirus: le taux de décès en chute

Coronavirus: le taux de décès en chute

Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral, est le premier à prendre la parole lors de la conférence de Sciencano qui a lieu chaque mardi et vendredi. « Les augmentations continuent mais à un rythme qui semble se ralentir », annonce-t-il.

Les hospitalisations ont augmenté, on a enregistré une moyenne de 149 hospitalisations par jour. Comme pour les contaminations, elles augmentent dans tout le pays. Un pic particulièrement élevé a eu lieu vendredi passé, jour du Comité de concertation. Heureusement, les chiffres de ces derniers jours ne montrent pas une poursuite de cette augmentation.

Autre point positif : la baisse nombre de décès constatés montre l’impact de la vaccination dans les maisons de repos (MR) et les maisons de repos et de soin (MRS).

« Dans les MR et les MRS, la situation s’améliore de manière très nette », a déclaré Yves Van Laethem. De moins en moins de résidents doivent être hospitalisés ou décèdent des suites du Covid-19. Il s’agit pour le porte-parole interfédéral d’un clair résultat de la campagne de vaccination.

Les décès poursuivent leur diminution, entre le 20 et le 26 février, on enregistrait 36 % de décès moins que la semaine précédente. Cette diminution est essentiellement liée à la diminution des décès en MR et MRS, a expliqué Yves Van Laethem. Ils ont, en effet, diminué de 2/3. « Nous constatons aussi une diminution drastique des décès chez les personnes les plus âgées. Entre 75 et 84 ans, la diminution est de 32 % », continue-t-il. Un élément particulièrement encourageant en ce qui concerne la campagne de vaccination dans les populations âgées et les populations à risque.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous