Accueil Société

Coronavirus: le Conseil d’État maintient l’interdiction des voyages non essentiels

Selon le Conseil d’Etat, « des données insuffisamment précises et exactes » ont été fournies pour justifier l’urgence d’une demande de suspension d’extrême urgence.

Temps de lecture: 1 min

Le Conseil d’Etat a rejeté mardi la demande de suspension de l’interdiction des déplacements non essentiels introduite par Tweres, le groupement d’intérêt des propriétaires de résidences secondaires.

Selon le Conseil d’Etat, « des données insuffisamment précises et exactes » ont été fournies pour justifier l’urgence d’une demande de suspension d’extrême urgence.

La semaine dernière, le Conseil d’État a également rejeté une autre demande de suspension déposée par un propriétaire d’une résidence secondaire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Boer Mr, mercredi 3 mars 2021, 8:54

    je ne comprends pas du tout l'utilité et l'efficacité de cette interdiction

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 3 mars 2021, 15:06

    Accro comme vous l'êtes à l'actualité, je ne comprends pas, à mon tour votre incompréhension, M. Boer.

  • Posté par PARISOT THIERRY, mardi 2 mars 2021, 17:03

    Surpris ? non, faut surtout pas se mouillé par crainte de représailles, donc pas vu pas pris et hop au prochain. comme dit Mr Treviso, on rejette sur la forme ( pour des raisons futiles d'ailleurs) mais on ne juge pas le fond pour éviter d'être déplaisant avec le pouvoir. C'est comme même grave car si la population ne peut plus croire en l'indépendance du conseil d'état, le dernier pan de la démocratie Belge vient de tombé. RIP

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 3 mars 2021, 15:04

    Cher Monsieur Parisot, pour donner un avis sur le fonds, toute juridiction doit avoir un dossier étayé. Une plainte ne suffit pas, il faut qu'elle soit solidement argumentée. "Des raisons futiles"? C'est vous qui le dites.

  • Posté par Albin S. Carré, mardi 2 mars 2021, 16:52

    Le conseil d'état, service croupion à la botte de l'état a perdu toute crédibilité. Les sois-disant magistrats, fonctionnaires aux ordres des politiques dans les faits, qui le composent devraient avoir la décence de démissionner s'il leur reste encore un vague souvenir de ce qu'est l'honneur. Honte à vous!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko