Coronavirus: seuls 25 à 35% des Belges restent «pleinement convaincus» de la nécessité des mesures

Coronavirus: seuls 25 à 35% des Belges restent «pleinement convaincus» de la nécessité des mesures
Belga

Les Belges ont eu du mal à se motiver pour continuer à suivre les mesures contre le coronavirus. C’est ce qu’a montré mardi le dernier rapport du baromètre de la motivation. Seuls 25 à 35 % restent pleinement convaincus de la nécessité de ces mesures. Une « situation inquiétante », selon les chercheurs, car des chiffres similaires dans le passé se sont révélés être le signe avant-coureur d’une augmentation des infections, des hospitalisations et des décès.

Depuis la mi-janvier, le soutien de la population a diminué. Les chercheurs mettent en garde ce mardi contre le plongeon psychologique dans lequel nous nous trouvons. « La situation est très différente de celle qui prévalait après le confinement initial qui a culminé avec un bel été qui a apporté une relative liberté », notent les chercheurs.

Aujourd’hui, notre bien-être est soumis à une pression accrue. Pendant le second confinement, 50 à 67 % de la population est restée totalement favorable aux mesures jusqu’à la mi-janvier. Mais ce nombre a ensuite commencé à diminuer. « Nous avons surtout entendu de bonnes nouvelles sans continuer à voir l’ensemble du tableau », jugent les scientifiques.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous