Zlatan Ibrahimovic va présenter le Festival de Sanremo: «Si Romelu Lukaku veut venir, il est le bienvenu»

@News
@News

Zlatan Ibrahimovic évoluera sur un terrain inédit pour lui lors des prochains jours : la star de l’AC Milan figure dans l’équipe des présentateurs du Festival de la chanson italienne, l’un des événements télévisés les plus regardés en Italie, qui se tient à Sanremo de mardi à samedi. « C’est plus facile de marquer un but que de présenter le Festival », a confié Ibrahimovic en conférence de presse mardi, à quelques heures de la première soirée.

Ibrahimovic sera « invité fixe » du Festival au cours de quatre des cinq soirées. Sa présence était déjà prévue avant qu’il ne se blesse aux adducteurs contre l’AS Rome dimanche. Il aurait normalement continué à s’entraîner individuellement à Sanremo et manqué la soirée de mercredi pour jouer avec l’AC Milan contre l’Udinese. « Mon programme au Festival ne change pas, je n’ai pas eu de chance avec cette petite lésion, mais rien ne change. »

Le Suédois a été contacté par le présentateur et directeur artistique de l’événement, Amadeus. « Il m’a dit de venir comme ça, on battra tous les records », a souri le Suédois. « Je veux rendre à l’Italie ce qu’elle m’a donné, pas seulement dans le football. Mon cachet sera reversé à des bonnes oeuvres. Il y a eu cette opportunité de faire le Festival. J’ai demandé ce que c’était et on m’a répondu que c’était la plus grande chose qu’il y avait en Italie. Amadeus m’a seulement dit ‘viens et on va s’amuser’».

Le présentateur et le joueur ont révélé que lors d’une des soirées, Ibrahimovic chantera en duo avec l’entraîneur de Bologne Sinisa Mihajlovic. « J’espère qu’il ne sait pas chanter, comme ça nous serons au même niveau », s’est amusé ‘Ibra’.

Ibrahimovic a défrayé la chronique lors d’un récent derby milanais pour son altercation avec Romelu Lukaku. Le joueur suédois a été interrogé sur le Diable rouge en conférence de presse. « S’il veut venir, il est le bienvenu. Ce qui se passe sur le terrain se termine sur le terrain, il n’y a aucun problème. »

Ibrahimovic reconnaît que « c’est sûrement plus facile de marquer un but que d’être ici. Mais je suis entre de bonnes mains. Si je rate quelque chose, personne ne me jugera car ce n’est pas mon monde. Et si je réussis, c’est bien, ça me fera un métier pour quand j’arrête le football. »

Transmis sur la première chaîne de la RAI, la télévision publique, le Festival de Sanremo, arrivé à sa 71e édition, est l’une des émissions les plus regardées de l’année en Italie. L’an passé, les cinq soirées avaient été suivies par une moyenne de plus de 10 millions de téléspectateurs, la finale atteignant une moyenne de 11,4 millions de spectateurs.

Ces dernières années, différents sportifs italiens et internationaux sont montés sur la scène du théâtre Ariston, comme Roberto Baggio, Francesco Totti, Federica Pellegrini, Mike Tyson ou encore Novak Djokovic l’an passé. Mais Ibrahimovic est le premier à co-présenter le Festival.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous