Accueil

«Un accord historique»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le personnel de la santé a obtenu plusieurs décisions durant la crise du coronavirus. Ainsi, en juillet 2020, 600 millions ont été débloqués pour le secteur dépendant du fédéral : 500 millions en revalorisation salariale (en deux tranches, dès juillet prochain) et 100 millions pour améliorer les conditions de travail. « L’accord prévoit aussi de mobiliser les 400 millions que nous avions obtenus en octobre 2019, complète Yves Hellendorff (CNE), pour créer des emplois supplémentaires afin d’alléger la charge de travail du personnel. » Soit l’ajout d’un équivalent temps plein par unité de soins.

Il s’agit aussi de stabiliser les horaires (plus prévisibles, moins fluctuants), de pérenniser les contrats, de recruter et d’organiser une formation continue du personnel. Enfin, à l’arrivée de la seconde vague, le gouvernement a octroyé une prime unique au personnel de soins (985 euros bruts), ainsi qu’un chèque consommation de 300 euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs