Etats-Unis: l’attaque du Capitole qualifiée de «terrorisme intérieur», par le chef du FBI

Etats-Unis: l’attaque du Capitole qualifiée de «terrorisme intérieur», par le chef du FBI

Le FBI qualifie de « terrorisme intérieur » la violente prise d’assaut du Capitole par les partisans de l’ancien président Donald Trump. « Cette attaque était un comportement criminel, ni plus ni moins. Et ce comportement, que nous, le FBI, considérons comme du terrorisme intérieur, n’a pas sa place dans notre démocratie », a déclaré mardi le chef du FBI, Christopher Wray, lors d’une audition devant la commission judiciaire du Sénat.

M. Wray a été « consterné » par l’incident du 6 janvier, mais il ne s’agissait pas d’un événement isolé selon le chef du FBI. « Le problème du terrorisme intérieur s’est métastasé à travers le pays sur une longue période, et les métastases ne vont pas disparaître de sitôt. »

Les partisans du président élu Trump ont pris d’assaut le Capitole lors d’une session du Parlement début janvier. Ils ont provoqué le chaos. Cinq personnes, dont un officier de police, ont été tuées lors des émeutes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Daunte Wright est mort dimanche des suites d’un coup de pistolet tiré à bout portant, dans l’abdomen, par une policière qui a confondu son taser et son arme de poing.

    Mort de Daunte Wright: une culture du maintien de l’ordre toujours sur la sellette

  • Bill Deutsch, propriétaire du café-bar Holy Spirit Espresso à Santa Fe, se réjouit du lent retour à la normalité.

    Par Daniel Friedrich Sturm (Die Welt)

    Lena

    Le Nouveau-Mexique vaccine plus vite que son ombre

  • Le président Joe Biden, flanqué de l’Attorney general Merrick Garland, lors de son exposé sur le contrôle ds armes à feu, jeudi à la Maison-Blanche.

    Etats-Unis: Joe Biden proclame de modestes mesures sur le contrôle des armes à feu

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous