Accueil

«1.000 euros de plus sur une année»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Durant le premier confinement, les syndicats ont obtenu le principe d’une indemnité de 500 euros pour le personnel de la grande distribution, à traduire sous différentes formes, selon les enseignes. Chez Lidl, le personnel a ainsi reçu 7 jours de congé supplémentaires (au prorata de l’horaire presté), ainsi que 250 euros d’écochèques. L’accord prévoyait aussi un défraiement pour laver les vêtements de travail. Durant le second confinement, les salariés de l’enseigne ont bénéficié d’un jour de congé supplémentaire et d’un bon d’achat en magasin de 1 euro par jour presté entre novembre et décembre.

« Cela reste de la monnaie de singe par rapport aux efforts consentis, reconnaît Myriam Delmée (Setca). Notre but était d’obtenir un maximum pour les travailleurs sans que cela n’entame ce que nous pourrions obtenir dans le cadre de l’Accord interprofessionnel. Nous avons obtenu 1.000 euros en plus par rapport à une année normale ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs