Accueil

«L’entreprise a assumé ses responsabilités»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Pour rétribuer son personnel, bpost a octroyé 8 euros net par jour presté (au printemps puis en novembre-décembre), sous la forme d’écochèques puis de chèques consommation. « L’entreprise a aussi pris des mesures en instaurant une priorité dans la distribution du courrier et des colis, explique Eric Loones (CSC Transcom). Elle a aussi fourni masques et gel au personnel et personne ne s’est retrouvé en chômage temporaire par manque de travail. Et il y a même eu le recrutement d’intérimaires, jusqu’à 2.000 renforts, avec des CDI à la clé pour certains. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs