Accueil Sports

Vanderhaeghe: «Kompany se disperse moins qu’avant, il semble soulagé»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Après y avoir remporté quatre titres de champion en tant que joueur, Yves Vanderhaeghe (51 ans) reviendra au parc Astrid pour la douzième fois comme entraîneur ce mercredi. L’ancien Diable rouge (48 caps), qui ne s’est imposé qu’à une reprise chez les Mauves – avec Gand, le 1er avril 2018 – pour sept défaites et trois partages, n’avait encore jamais affronté son ancien club en Coupe de Belgique. Le Roularien apprécie tout particulièrement cette dernière, dont il fut finaliste malheureux avec Ostende en 2017 (défaite aux tirs au but contre Zulte Waregem), mais soulever son trophée risque de ne pas encore être pour cette saison. Entre le maintien et la Coupe, VDH a déjà choisi. « Je suis très satisfait de notre 7 sur 9 », dit-il, après avoir joliment rebondi à la suite de son licenciement à Courtrai le 31 janvier dernier. « Mais je ne serai vraiment soulagé que quand nous serons mathématiquement sauvés. Les demi-finales de la Coupe ? Ce n’est pas une priorité, mais je ne cracherais pas sur ce bonus si nous parvenions à les atteindre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs