Accueil Monde États-Unis

L’Administration Biden sanctionne Moscou à propos du cas Navalny

Washington a ordonné ce mardi des sanctions contre sept officiels russes incriminés dans la tentative d’assassinat par empoisonnement et l’incarcération de l’opposant russe.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Ni « reset », à la manière d’Hillary Clinton en 2009, ni apaisement, comme Donald Trump en 2017 : l’Administration Biden a franchi un cran dans le bras-de-fer attendu avec la Russie, en ordonnant mardi des sanctions contre sept officiels russes incriminés dans la tentative d’assassinat par empoisonnement et l’incarcération de l’opposant Alexeï Navalny.

Elles s’ajoutent à celles déjà édictées au regard de la loi américaine dite Chemical and Biological Weapons Control and Warfare Elimination Act, s’apparentant à des restrictions à l’exportation d’agents chimiques et biologiques, ainsi que des restrictions de visas, suite à la tentative d’assassinat d’un ancien espion russe, Sergueï Skripal, et de sa fille Yulia, en mars 2018 à Canterbury, en Grande-Bretagne.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par stals jean, mercredi 3 mars 2021, 11:09

    Dans cette affaire Navalny, les USA de Biden auraient tout intérêt à la mettre en veilleuse, en effet après ce qu'il sont en train de faire subir à Julian Assange depuis une dizaine d'années, en ce qui concerne le non respect de la "Charte Universelle des droits de L'homme", Biden présentement et son Administration, CIA y compris, ne manque pas d'air. Mais de ces ignobles et mensongères accusations à l'encontre du concepteur de Wikileaks, pour la toute grande majorité des médias aux ordres, tous supports confondus, Le Soir y compris, c'est depuis des années le "silence radio" le plus scandaleux qui soit, cette désinformation systématique, n'est rien moins que de la complicité organisée...Bien que le monde entier connaisse la vérité, plus encore qu'à propos de Navalny, en ce qui concerne Julian Assange, les médias pro USA va-t-en guerres, s'enfoncent dans le déni jusqu'à la nausée permanente et quotidienne...

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 3 mars 2021, 17:20

    On ne pouvait pas être plus clair. Merci pour ce commentaire que j'espère que beaucoup liront au lieu de se borner à suivre les points de vue des pro-US .

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 2 mars 2021, 21:57

    La règle de reciprocité va s'appliquer: Œil pour œil, dent pour dent.

Aussi en USA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs