Bénéfice stable pour Elia en 2020

Ses produits d'exploitation s'élèvent à 2,47 milliards d'euros en 2020, ce qui représente une augmentation de 6,7% par rapport à l'exercice précédent, tandis que son ebit (résultat opérationnel avant intérêts et impôts) a légèrement augmenté pour atteindre 578,5 millions (+1,5%).

"Dans des circonstances difficiles, le groupe Elia a réalisé des projets d'infrastructure complexes comme les interconnexions ALEGrO et Combined Grid Solution, tout en poursuivant ses activités opérationnelles afin de garantir un réseau fiable dans l'intérêt de la communauté", salue le CEO Chris Peeters dans un communiqué.

La dette financière nette a augmenté d'1,94 milliard d'euros pour s'établir à 7,46 milliards alors qu'Elia Group a investi plus d'un milliard d'euros en 2020 dans le but d'intégrer de plus en plus les énergies renouvelables et d'améliorer la sécurité et la fiabilité du réseau. Les filiales du groupe ont emprunté à plusieurs reprises "avec succès" sur le marché des capitaux d'emprunt, notamment à travers des financements verts, ce qui a permis de réduire le coût moyen de leur dette.

Le conseil d'administration proposera un dividende d'1,71 euro par action.

Tout comme en 2020, Elia ne s'attend pas à ce que la pandémie de coronavirus ait un impact significatif sur son résultat de 2021.

Le groupe compte pleinement s'inscrire dans la dynamique du Pacte vert européen qui ambitionne de faire de l'Europe le premier continent neutre en carbone d'ici 2050.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous