Accueil Sports Athlétisme Euro - Mondiaux

Nafi Thiam: «Je préfère être ici et me planter que de rester chez moi»

La championne olympique de l’heptathlon va disputer ce vendredi son premier pentathlon depuis quatre ans. Elle dit partir dans l’inconnu à l’Euro en salle mais pleine d’enthousiasme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il y a des périodes auxquelles il est bon de mettre fin. Ce vendredi, à Torun, en Pologne, Nafi Thiam, va retrouver, à 26 ans, le chemin d’un grand championnat et des épreuves combinées, son vrai cœur de cible, qui tranchent avec les meetings d’un jour où elle s’essaie aux épreuves individuelles et on sent qu’elle trépigne. Cela fait 17 mois qu’elle attend ça, depuis les Mondiaux de Doha, en octobre 2019, où elle avait fini 2e de l’heptathlon. Et comme on sera en salle, ce week-end, il faut même remonter à mars 2017, à l’Euro indoor de Belgrade, pour la retrouver au départ d’un pentathlon, cette version étêtée de sa discipline où on enchaîne 60 m haies, hauteur, poids, longueur et 800 m. Un concours qu’elle avait d’ailleurs brillamment remporté, sept mois après son triomphe de Rio.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euro - Mondiaux

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs