Vaccination des plus de 65: «On a déjà commencé à envoyer les toutes premières convocations»

La ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale (PS).
La ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale (PS). - Photo News

Christie Morreale (PS) était l’invitée de la matinale de Bel RTL. Au micro de Fabrice Grosfilley, la ministre wallonne de la Santé est revenue sur la campagne de vaccination et le « reset » tant abordé ces derniers jours.

Pour rappel, 424.775 personnes ont reçu une première injection de vaccin, ce qui équivaut à 5,7 % de la population de plus de 18 ans. Une deuxième dose a été administrée à 320.338 personnes, soit 3,47 % de la population majeure. Réunie ce mercredi, la Conférence interministérielle santé a levé les restrictions d’âge sur le vaccin AstraZeneca. Ce que commente la ministre : « On peut enfin l’utiliser pour le groupe à risque, donc les personnes les plus âgées et les plus fragiles, et donc ça nous permet de démarrer, d’ores et déjà, le groupe des 65+. Hier déjà, on a commencé à envoyer les toutes premières convocations ».

Travailler « à flux tendu »

Mais la Conférence interministérielle santé a reporté sa décision sur l’espacement des doses du vaccin de Pfizer. Le stock-tampon sera toutefois réduit, ce qui libérera 170.000 doses. Selon Christie Morreale, « on travaillera à flux tendu, et s’il y a un problème de stock ou de livraison, on sait qu’on peut prolonger le délai avant la deuxième dose de vaccin ».

La première phase de la vaccination de la population wallonne est presque terminée. « C’est fini pour les maisons de repos, pour le personnel des hôpitaux exposé, il reste le personnel non-exposé. Les professionnels de la santé sont invités à se présenter, je les invite à répondre rapidement », conclut la Socialiste wallonne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous