Accueil Société Régions Bruxelles

Smartphone, montage juridique, conditions de travail: les reproches de Bruxelles à Uber

Les chauffeurs Uber ont manifesté à Bruxelles ce jeudi. Une conséquence du fait que Rudi Vervoort a sacrément durci le ton à leur égard cette semaine. Mais sur quoi reposent les arguments de ce dernier ? Retour sur les trois principaux griefs adressés par la Région à la multinationale et au modèle qu’elle propose.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 8 min

Ce jeudi, le gouvernement bruxellois a abordé, sur demande de son ministre-président Rudi Vervoort (PS), l’épineux dossier des taxis et ce en vue de poser les jalons d’une réforme du secteur attendue depuis des lustres. Au même moment, de l’autre côté du parc Royal, des chauffeurs roulant avec l’application Uber ont manifesté leur mécontentement devant les portes du cabinet du socialiste, qui tient à sa charge la compétence sur le transport rémunéré de personnes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Diaz Rocio , vendredi 5 mars 2021, 10:25

    Je suis exactement du même avis que Rutten Didier, je trouve le système très efficace et sécurisant pour les usagers, il existe dans le monde entier et la Capital de l'Europe sera la seule ville au monde à les interdire? La mesure est rétrograde et absurde. Le gouvernement bruxellois fait tout son possible contre les voitures et maintenant il s'attaque à Uber que c'est un moyen très utile pour les gens qui n'ont pas de voiture, c'est quoi cette politique ?

  • Posté par Rutten Didier, jeudi 4 mars 2021, 18:49

    Et nous, les usagers, on ne nous demande pas notre avis. Nous manifesterions aussi notre indignation contre cette mesure rétrograde.

  • Posté par Diaz Rocio , vendredi 5 mars 2021, 10:21

    Je suis exactement du même avis que vous, c'est un système très efficace et sécurisant pour les usagers, ça existe dans le monde entier et la Capital de l'Europe sera la seule ville au monde à les interdire?. La mesure est rétrograde et absurde.

  • Posté par PRINS Marc, jeudi 4 mars 2021, 16:22

    Est-ce que l'application Internet d'Uber, l'"app", est-ce considéré comme un téléphone ou un outil internet. Est-ce qu'un VLC pourrait utiliser une tablette au lieu d'un soi-disant téléphone, étant donné que cette loi archaïque a été votée avant que les tablettes n'existent ?

  • Posté par Marc HOREMANS, jeudi 4 mars 2021, 11:37

    Pourquoi n'y a t-il pas de concurrence entre les différentes sociétés de taxis. A Bruxelles c'est le même tarif pour tout les taxis , pas besoin de se casser la tête pour comparer les prix. S'il y avait une réelle concurrence au niveau du tarif des courses on ne parlerait sans doute pas (autant) de Uber !

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs