Immobilier: les jeunes acheteurs évaluent plutôt mal les frais connexes

Outre le prix d'achat d'une maison, l'acquéreur doit s'acquitter d'un certain nombre de coûts supplémentaires mais la moitié des jeunes propriétaires interrogés (50%) disent qu'ils n'avaient pas une idée claire de tous ces coûts. Les jeunes acheteurs oublient le plus souvent le coût de l'assurance incendie, les frais de dossier à la banque, le coût de l'assurance solde restant dû, les droits d'enregistrement et les frais de notaire.

Le montant total des coûts lors de l'achat d'une habitation existante se situe entre 10 et 20% du prix d'achat, avec des différences selon la région, la taille du bien, etc. À Bruxelles et en Wallonie, il faut compter sur au moins 15% du prix d'achat, selon Axa Banque.

Il ressort également de cette enquête que seul un jeune acheteur sur trois parvient à estimer correctement le coût total. Un peu plus d'un tiers (35%) des jeunes acheteurs pensent, à juste titre, que les frais oscillent entre 10 et 20% du prix d'achat. Environ un quart (27%) pensent que ce coût se situe entre 5 et 10%. Une minorité estime que le coût est inférieur (4%) ou supérieur (13%). Les autres jeunes propriétaires (21%) disent ne pas pouvoir donner d'estimation.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous