Cinq radios locales de Wallonie picarde passent DAB+

Après l'explosion de la FM dans les années 1970, un processus de transmission en fréquence modulée qui avait déjà apporté un sérieux confort aux auditeurs par rapport aux longues et aux moyennes ondes, le système DAB+ est le successeur numérique qui remplacera à court terme les fréquences FM. Cette technologie permet d'écouter la radio en qualité numérique par voie hertzienne, gratuitement, sans connexion et sans abonnement. Le DAB+ peut être capté en voiture, à la maison ou au bureau.

Réunies en une ASBL "Hainaut Ouest DAB+", cinq radios régionales de Wallonie picarde émettent depuis ce jeudi via le DAB+. Après deux ans de réunions et de discussions à divers niveaux, dont avec le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel), cette association a obtenu l'autorisation d'émettre en DAB+, une première dans la Fédération Wallonie-Bruxelles pour des radios locales ou régionales.

Pour la mise en place du matériel de diffusion, l'ASBL a reçu un subside de 85.000 euros de la FWB. Trois émetteurs ont été placés au sommet du Mont St-Aubert (Tournai), à Beloeil et à Comines. Les frais Internet liés à l'envoi du son vers les antennes et la licence DAB sont à charge des cinq radios que sont RLM et Radio Qui Chifel à Mouscron, Radio Beloeil, Libellule FM à Comines et Radio Néo à Frasnes.

Ces cinq stations peuvent désormais toucher tant les auditeurs du Hainaut Ouest que ceux du Nord de la France. Du côté belge sont concernées les villes de Comines, Mouscron, Courtrai, Menin, Tournai, Renaix, Leuze, Frasnes-lez-Anvaing, Péruwelz et Antoing. Du côté français, les villes de Comines-France, Roubaix, Tourcoing, Lille et Saint-Amand pourront également capter ces cinq radios belges.

Via leurs trois antennes, le rayon d'action de ces cinq radios sera considérablement augmenté. L'utilisation de cette nouvelle technologie permettra de toucher une zone de quelque cinq millions d'habitants, contre 150.000 auditeurs jusqu'à présent.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous