Les secteurs indirectement touchés par le coronavirus connaîtront leurs indemnités sous peu

Les brasseurs manifestaient jeudi 4 mars à Namur, la fermeture de l'Horeca met à mal le secteur.
Les brasseurs manifestaient jeudi 4 mars à Namur, la fermeture de l'Horeca met à mal le secteur. - Belga

Les secteurs indirectement touchés par la crise connaîtront les montants exacts de leurs indemnités la semaine prochaine, a annoncé jeudi le ministre-président wallon, Elio Di Rupo (PS), à l’issue d’une rencontre avec la Fédération des distributeurs en boissons (Febed), qui manifestait à Namur.

« La décision d’apporter une aide supplémentaire à ces secteurs qui sont touchés par la fermeture de l’horeca ou encore de l’événementiel avait déjà été prise il y a une dizaine de jours », a souligné le ministre-président.

« Nous sommes en train de prendre en compte tous les secteurs indirectement touchés et de voir où trouver les sous. Mais nous nous engageons à les aider », a-t-il ajouté.

« L’intervention sera vraisemblablement fixée en fonction du chifre d’affaires perdu. Cela sera discuté la semaine prochaine et nous communiquerons des montants dans maximum 10 jours », a encore assuré le ministre-président régional.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous