Bruxelles: vague de perquisitions dans le cadre d’une enquête de «fraude de grande envergure»

Bruxelles: vague de perquisitions dans le cadre d’une enquête de «fraude de grande envergure»

L’Office Central de la Lutte contre la Délinquance Économique et Financière Organisée (OCDEFO) a mené mardi dix-neuf perquisitions et procédé à plusieurs interpellations, dans le cadre d’une enquête au sujet de fraudes financières dans le secteur alimentaire, a communiqué jeudi le parquet fédéral. Les opérations ont été menées avec l’aide de l’Office central pour la répression de la corruption (OCRC), de la Federal Computer Crime Unit (FCCU), de plusieurs Polices Locales de Bruxelles et de la Police Judiciaire Fédérale (PJF) de Hal-Vilvorde.

Les perquisitions et interpellations (trois à Bruxelles et deux à Lille) ont été menées dans le cadre d’une enquête ouverte à la PJF de Hal-Vilvorde début 2019, pour de présumés faits de blanchiment d’argent et de fraude à la TVA, au sein de sociétés actives dans le commerce de denrées alimentaires en région bruxelloise.

«En mai 2019, le dossier a été repris par le parquet fédéral et une instruction a été ouverte à Bruxelles. En octobre suivant, l’enquête a été confiée à l’OCDEFO, qui a pu compter sur la collaboration de la Cellule de Traitement des Informations Financières (CTIF)», a expliqué le parquet fédéral.

«De nombreuses sociétés créées, reprises ou mises en faillite ont été identifiées et un mécanisme de fraude de grande envergure a été mis au jour. Cette opération policière a permis de saisir quatre voitures de luxe, trois camionnettes de transport, d’importants stocks de marchandises, notamment des tonnes de boissons», a-t-il précisé.

Les trois individus interpellés à Bruxelles ont été inculpés. L’un d’eux a été libéré sous conditions et les deux autres placés sous mandat d’arrêt.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous