Trente-huit emplois menacés chez Pfizer à Zaventem (3)

Pfizer indique évaluer en continu sa chaîne d'approvisionnement dans le monde. "Pour l'instant, nous analysons des options qui nous permettront de mieux centraliser, d'améliorer l'efficacité de nos processus tout en garantissant le plus haut niveau de service", confirme la porte-parole de Pfizer Belgique, Marie-Lise Verschelden.

Conséquence: trente-huit emplois devraient disparaître à Zaventem. La CSC ne cache pas son incompréhension alors que le groupe engrange d'importants bénéfices et distribue de coquets dividendes à ses actionnaires. "Procéder à un licenciement dans le contexte sanitaire actuel est une gifle pour tous les employés de Pfizer qui participent au succès de l'entreprise et qui, entre autres, contribuent sans compter à la production de vaccins contre la Covid", réagit Michel Barbuto, permanent CNE, cité dans un communiqué.

Alors que Pfizer dispose d'un site de production de vaccins contre le Covid-19 à Puurs, pour lequel le groupe américain a annoncé le recrutement de 100 personnes, la CSC se demande si des travailleurs ne pourraient pas être transférés de Zaventem vers ce site anversois.

L'entreprise ne ferme d'ailleurs pas la porte à cette éventualité. "Lors de la procédure d'information et de consultation, les possibilités de transférer vers d'autres sites Pfizer en Belgique seront étudiées", confirme la porte-parole.

Pfizer compte 2.500 employés en Belgique et y dispose de quatre implantations: à Anderlecht (Centre de recherche clinique Pfizer), Ixelles (siège administratif et commercial), Puurs (site de production) et Zaventem (centre de distribution).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous