Accueil Société

Affaire Trabelsi: le ministre de la Justice recalé par la justice belge

La Cour de cassation belge a rendu son arrêt dans l’affaire Trabelsi, ce membre d’Al-Qaïda qui avait projeté un attentat à Kleine Brogel en 2001 et extradé aux USA. La Cour inflige un camouflet au ministre de la Justice.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

La Cour de cassation s’est prononcée ce 4 mars 2021 et l’Etat belge n’a désormais plus de recours : l’extradition vers les Etats-Unis en 2013 de Nizar Trabelsi, un djihadiste tunisien qui avait purgé en Belgique la peine qu’il avait encourue pour avoir projeté un attentat suicide contre la base militaire à Kleine Brogel, était limitée, il ne peut plus être poursuivi pour les faits définitivement jugés en Belgique et la Belgique a l’obligation de le faire clairement savoir aux autorités américaines. Une longue et complexe saga judiciaire connaît donc ainsi son épilogue en Belgique, mais le sort du Tunisien détenu à l’isolement depuis sept ans aux USA reste pourtant encore en suspens.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Oger Jean Michel, dimanche 7 mars 2021, 14:24

    Décret ministériel d'Anemie Turtelboom, note diplomatique de Koen Gens contredisant une décision de la cour d'appel de Bruxelles, le Ministère belge de la Justice qui aide les USA à contourner la Loi belge ... Mais où sont passés nos hommes d'Etat, respectés parce que respectables ? La Belgique se montre régulièrement la championne des faibles sur la scène internationale. Ce type de comportements lui fait perdre de la crédibilité.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs