Accueil Médias

Comme la télévision, la radio parle surtout au masculin

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a étudié la représentation hommes-femmes sur les radios francophones. Il invite à s’« engager dans le changement ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Contrairement au proverbe, les baromètres se suivent mais ont plutôt tendance à se ressembler en matière de diversité hommes-femmes dans les médias. Après avoir ausculté le contenu des programmes en télévision dans ses précédentes études, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) s’est penché pour son dernier baromètre de l’égalité et de la diversité sur le cas de radios francophones belges – les cinq radios de la RTBF ainsi que Bel RTL, Radio Contact, Nostalgie, NRJ et Fun Radio. Pour en arriver à la conclusion que si la révolution est en marche, le chemin est encore long, et marteler son invitation à « s’engager dans le changement » au travers « d’actions concrètes ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bernard Robert, vendredi 5 mars 2021, 9:29

    Je ne sais pas si une représentation plus équilibrée H/F (et X ?) serait de nature à améliorer la qualité de l'information. Personnellement, le genre m'importe beaucoup moins que les qualités professionnelles des journalistes. Après tout le CSA semble assez bien fonctionner alors qu'il compte beaucoup plus d'hommes que de femmes dans sa Commission d'avis (tant pour les effectifs que pour les suppléants). Idem pour le Bureau, qui compte 3 hommes pour une seule femme. M. Karim Ibourki, qui le préside, considère qu'une proportion de 50 % de femmes et 50 % d'hommes est "un cap atteignable"... pour France Télévisions ; et pour le Conseil supérieur de l'audiovisuel de notre Communauté ? "Charité bien ordonnée etc..."

  • Posté par Bresart Jeanpol , vendredi 5 mars 2021, 9:10

    La boboïtude marche au pas, en meute. A-t-on vérifié que ces hommes en étaient depuis longtemps ? Idem pour les femmes ? Et les journalistes qui parlent un jargon inaudible par le Marocain berbère ou le Borain moyen: on a sondé ? Michel Onfray a décrit "la nef des fous"; on est en plein dedans. Ou alors la nef des folles serait plus prés du réel.

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs