Bourse de Tokyo: le Nikkei finit la semaine sur une petite baisse

Le Nikkei a cédé 0,23% à 28.864,32 points, limitant ses pertes sur l'ensemble de la semaine à -0,35%. L'indice élargi Topix a lui gagné vendredi 0,61% à 1.896,18 points.

La Bourse de New York avait subi de lourdes pertes jeudi après l'attentisme de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui n'a pas l'intention de resserrer sa politique monétaire dans l'immédiat, malgré les craintes d'inflation. Les rendements à dix ans des bons du Trésor américain avaient de nouveau grimpé dans la foulée.

L'indice Hang Seng de Hong Kong était quasi stable (+0,08%) en fin de séance. Les indices composites de Shanghai (-0,04%) et de Shenzhen (+0,17%) ont également clôturé proche de l'équilibre.

Le yen baissait face au dollar, à raison d'un dollar pour 108,23 yens vers 07h30 GMT (08h30 heure belge) contre 107,98 yens jeudi à 21h00 GMT.

La devise japonaise perdait aussi du terrain par rapport à l'euro, lequel valait 129,40 yens contre 129,24 yens la veille.

L'euro montait à 1,1954 dollar, contre 1,1969 dollar jeudi.

Le marché du pétrole avait toujours le vent en poupe, après avoir bondi la veille dans la foulée de la décision des pays de l'Opep+ de n'augmenter leur production d'or noir que de manière marginale.

Vers 07h00 GMT le prix du baril de brut américain WTI gagnait 1,69% à 64,91 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord s'envolait de 6,06% à 67,95 dollars.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous