Dassault Aviation: le bénéfice net divisé par deux en 2020, à 303 millions d'euros

Le constructeur aéronautique a publié vendredi un chiffre d'affaires de 5,5 milliards d'euros en 2020, en chute de plus de 25% après l'activité "historique" de l'année précédente.

Si 2020 "fut une année 'extra-ordinaire'", elle a permis au groupe de "démontrer la pertinence de son modèle dual et de sa résilience", selon son PDG Eric Trappier, cité dans le communiqué.

L'activité de défense, aux cycles plus longs, permet traditionnellement de compenser une baisse d'activité conjoncturelle dans le secteur civil.

La défense a représenté près de 60% de l'activité (3,3 milliards d'euros) mais s'affiche toutefois en baisse d'un tiers.

L'avionneur a livré 13 Rafale (26 en 2019) au Qatar et à l'Inde et bénéficié de son contrat Ravel d'entretien des Rafale français.

Versant civil, il a livré 34 avions d'affaires Falcon neufs, contre 40 l'année précédente, mais est parvenu à maintenir son chiffres d'affaires à 2,2 milliards (+1.5%), notamment grâce à l'augmentation du nombre d'avions d'occasion livrés.

Au total l'export a représenté 89% du chiffres d'affaires de Dassault Aviation, qui "sera en hausse" en 2021 avec la livraison prévue de 25 Rafale et de 25 Falcon.

Les prises de commandes ont elles chuté de 39% en 2020, à 3,5 milliards d'euros.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous